« Né au Ghana, l’ancien Secrétaire général des Nations Unies a rejoint l’ONU en 1962 en tant que responsable administratif et budgétaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, pour ensuite occuper des postes de haut niveau dans des domaines tels que le budget et les finances, et le maintien de la paix. En 1971, M. Annan (à gauche) a passé du temps en Zambie dans le cadre d’un programme d’études.

l est devenu Secrétaire général en janvier 1997 et a occupé deux mandats consécutifs de cinq ans, interagissant avec des dirigeants du monde entier, y compris, comme sur cette photo, la Présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, rencontrée à Monrovia en juillet 2006.

Kofi Annan a utilisé sa fonction pour défendre les droits de l’homme, l’État de droit, le développement et l’Afrique. Sur cette photo, en 2006, il se trouve dans la ville sud-africaine de Soweto et y rencontre des écoliers.

Le Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan (deuxième à partir de la gauche) et son épouse, Nane Annan (à gauche), visitent l’aile pédiatrique de l’hôpital de Zinder, au Niger, en août 2005.

En tant que Secrétaire général, il a également galvanisé l’action mondiale contre le VIH/sida et la lutte contre le terrorisme. M. Annan et l’ONU ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix en 2001.

En octobre 2017, Kofi Annan est avec son successeur Ban Ki-moon et l’actuel chef de l’ONU, Antonio Guterres, au Siège de l’ONU à New York. Samedi, M. Guterres a qualifié M. Annan de « force directrice pour le bien » et « fils fier de l’Afrique qui est devenue un champion mondial de la paix et de l’humanité ».»